Depuis quelques semaines, tout doucement, je me sens à nouveau "moi". Épanouie et à l'aise dans mon corps. Je suis sincèrement persuadée que ma nouvelle couleur y est pour beaucoup également, j'ai enfin sauté le pas et j'ai fait quelque chose que je n'avais jamais osé faire jusqu'à maintenant.

Like you're running out of breath, tryna find yourself before you blow away in the night. There's nothing that can't hold me, I'm telling you I am me. MB

Depuis que j'ai ma nouvelle couleur, c'est comme si je m'étais retrouvée, je me sens plus en phase avec moi-même. Je compte aller bientôt me recouper un peu les pointes des cheveux, bien que j'aie longtemps eu les cheveux longs, je trouve qu'une coupe plus courte me donne un air plus femme et plus mature, déjà que je ne fais jamais mon âge en général! Cela faisait près de deux ans que je ne me reconnaissais plus dans le miroir, mon visage ravagé par l'acné et mon corps plus mince que ce qu'il était auparavant. C'était devenu insupportable, je ne sortais jamais sans maquillage et je mettais souvent des hauts amples pour cacher ma taille beaucoup trop fine. Je ne suis pas anorexique et je ne l'ai jamais été, mais quand on se perd, on se renferme sur soi, on a envie de s'oublier et que les autres nous oublient. Un épisode traumatique peut influencer le physique d'une personne, tout le monde est différent et réagi de manières différentes. Il y a deux semaines, j'ai presque retrouvé mon visage d'avant, et je pense que cela veut tout simplement dire que mon coeur guérit petit à petit et que je passe enfin à autre chose. 

L'autre jour, j'ai vu un épisode de la série Grey's Anatomy et il y avait une vieille dame et un vieux monsieur qui se sont retrouvés par hasard à l'hôpital. Ils étaient d'anciens amants. Ils s'appelaient Henri et Betty. Le destin a fait qu'ils se sont mariés chacun de leur côté et se sont perdus de vue, mais Betty a dit quelque chose qui m'a profondément marqué: "Je me suis dit que j'avais toute la vie devant moi, que des "Henri", il y en aurait plein d'autres", ce à quoi l'infirmière lui a demandé s'il y en avait eu d'autres. "Mon mari était un homme bien, gentil et drôle, intelligent, mais il n'était pas Henri. Je n'ai jamais rencontré un autre Henri." Elle a fait son deuil de lui et l'a accepté. Cette phrase a fait bouger pas mal de choses en moi et j'ai accepté le fait que parfois dans la vie, certaines personnes sortent de notre vie pour une ou autre raison, mais que ce n'est pas de ton pouvoir de décider pour elles. On a toujours le choix et chacun fait les siens. Certaines personnes arrivent dans ta vie pour une raison, mais ne sont pas destinées à rester pour toujours, elles ne sont là que de passage. De passage, comme nous dans ce monde. Au fond de moi, je porterai cette personne toujours dans mon coeur et j'ai l'impression d'avoir parfois dû faire un travail de deuil et de l'accepter. Je pense que l'acceptation est la meilleure sagesse et le vrai premier pas de la guérison. Cela m'a pris près d'un an, mais je ne suis désormais plus dans le déni, ni dans la tristesse et la colère. J'ai appris, j'ai grandi et je suis plus épanouie. Mieux dans mon corps, dans ma peau et dans mon esprit. Il était temps.


Je dédie cet article à toutes celles et ceux qui ont passé ou qui passent par une période difficile, émotionnellement parlant, je suis de tout coeur avec vous. N'oubliez pas de prendre soin de vous et de penser à vous, peu importe le temps que cela prendra. Si cela doit prendre des mois ou même des années, c'est le temps que cela prendra, mais surtout ne baissez pas les bras. Le temps est la seule recette miracle, cela ne sert à rien de se forcer ou d'essayer d'oublier une personne ou un événement car le temps le fera pour vous. Il y a bien sûr des choses qui nous marquent à vie et que l'on n'oubliera jamais, mais la douleur finira éventuellement par s'atténuer petit à petit. La phase de l'incompréhension, de la douleur et du chagrin est la plus difficile. Il faut juste continuer d'y croire et les jours meilleurs arriveront tôt ou tard, mais il faut se donner cette chance d'y parvenir. C'est à vous seul de trouver cette force en vous pour le faire. Parfois des petits changements peuvent vous aider à vous sentir mieux, comme par exemple une couleur, des soins en institut, des séances de massage ou de relaxation, ou encore se découvrir une nouvelle passion. Faites ce qui vous correspond le mieux et ce qui vous aidera ne serait-ce qu'un petit peu. L'important c'est de le faire pour soi.

Love, Lily


Cet article est en lien avec ces trois articles: x x x